Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La partie joyeuse et nécessaire de ma vie

Publié le par Jean Denis

Trois semaines déjà. Maintenant que tout s’achève et qu’un certain temps s’est écoulé, j’oublie mes douleurs, mes souffrances, enfin tout ce que j’ai enduré pour ne penser qu’à une chose : « remonter sur mon vélo ».

Pourtant, j’ai plutôt l’impression que ce sont mes muscles qui commandent. Comme ils sont consciencieux, ils réclament leur part d’efforts. Une mémoire vive, avec le besoin impératif que je leur impose une certaine pression, que je les maltraite un tant soit peu. Et chaque jour qui passe cette nécessité s’impose.

Peu importe la distance accomplie ce qui compte c’est de recommencer, de retrouver ce stimulus qui déjà me manque.

Bien sûr, je sais qu’avec le temps mon corps se démantèle, mon esprit s’altère, mais je veux retarder autant que possible ce déclin inexorable. Je juge donc mon opération comme un nouveau départ ; une étrange sensation de renouveau, de remise à niveau. J’ai même l’impression d’avoir engloutis tout un océan d’énergie et mes muscles ont besoin de s’exprimer à nouveau. Différemment peut être, car je n’ai pas oublié que l’on m’a enlevé une petite part de moi. Pourtant, je ressens vivement que quelque chose d’important a germé de cette dissolution. Et j’aime cette nouvelle sensation. Me lancer de nouveaux défis, voilà ce dont j’ai envie, et mes muscles encore plus.

Voilà, j’en termine avec cette nouvelle épreuve ; j’aperçois l’arrivée, enfin la délivrance. Et comme à chaque fois que je franchis la ligne, je sais que je vais éprouver ce sentiment de plaisir que connaissent tous les compétiteurs. Mais cette fois ce sera différent, plus fort. Un soulagement, mais aussi l’espérance de nouveaux efforts… là… devant moi.

Je me rends compte, avec ironie que depuis toujours, j’ai régis mon existence comme une succession de compétitions. Inconsciemment, des épreuves qu’il fallait à chaque fois boucler, avec plus ou moins de réussite ; surement « la partie joyeuse et nécessaire de ma vie quotidienne. »

Octobre arrive et moi aussi les amis……

La partie joyeuse et nécessaire de ma vie

Commenter cet article