Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel périphérique choisir : LES FREINS

Publié le par Jean Denis

Quel périphérique choisir : LES FREINS

La plupart du temps ils sont de la même origine que la gamme de votre transmission, mais cela n’empêche en rien le panachage, car on trouve sur le marché un très grand choix de marques de freins. Etriers, Vbrake, intégrés, hydrauliques, à disque, là encore l’offre est de plus en plus large.

1 - Les freins à étriers. La grande majorité des vélos de route actuels sont équipés de ce type de freinage à mâchoires en caoutchouc (ou matière plus ou moins souple) appelés patins. Fixés au cadre et passant au-dessus de la roue les patins viennent serrer le bord de jante de la roue et assure le blocage lorsqu'ils sont actionnés,

On trouve plusieurs types d’étriers :

- A tirage latéral.

Ils sont actionnés par un câble sur le côté,

Quel périphérique choisir : LES FREINS

- A tirage central.

Ils sont actionnés par un câble au centre, qui retransmet mieux la force exercée

Quel périphérique choisir : LES FREINS

- A double pivot.

Ils sont actionnés par un câble latéral et un câble central, qui rendent le freinage doublement efficace. C’est la tendance sur les vélos haut de gamme actuels. Ils nécessitent un ancrage particulier sur le vélo. C’est le nec plus ultra du freinage sur route.

Quel périphérique choisir : LES FREINS

 

2 - Les freins à disque. Provenant du VTT où il a connu un grand succès, ce type de freinage arrive sur la route  mais connaît encore quelques difficultés. Pourtant actuellement toutes les grandes marques proposent un modèle spécifique.

Un frein à disque se compose d'un disque en métal (140 ou 160mm) attaché au moyeu qui suit les mouvements de la roue. Lorsque les freins sont actionnés, des plaquettes viennent serrer ce disque provoquant ainsi le ralentissement et le blocage de la roue. Ces mâchoires sont activées par des leviers de freins selon deux systèmes : « soit mécanique, soit hydraulique ».

Quel périphérique choisir : LES FREINS

Hydraulique.

Les freins sont reliés aux manettes par une gaine contenant un liquide. En appuyant sur le levier un piston pousse ce liquide qui vient ainsi actionner les étriers et resserrer les plaquettes sur le disque. Ce système de piston décuple la force transmise par la main du cycliste sur les poignées. La pression reste constante et l’on obtient ainsi un freinage plus progressif et plus doux. De plus cela  limite considérablement la fatigue de la main.

Mécanique.

Les freins sont reliés aux manettes par un câble d’acier qui vient tirer sur les étriers pour entrainer le blocage du disque. C’est un système moins progressif et moins « doux » que le précédent,  qui reste efficace, avec un entretien plus basique.

Pour faire simple, le freinage à disque possède une puissance de freinage accrue. Il est surtout plus efficace par temps de pluie notamment avec des roues en carbone, et si votre roue est voilée (ou un rayon cassé) cela vous permettra de continuer sans frottement. Le disque s’affranchit aussi d’une partie des contraintes thermiques, contrairement aux étriers dont le freinage continu des patins sur la jantes entrainent une surchauffe qui peut perturber ce dernier voire altérer la jante, d’autant plus s’il s’agit de carbone.

Par contre, l’ensemble « disque » est beaucoup plus lourd ; il nécessite un cadre adapté au niveau des haubans et des bases arrières, mais aussi des fourches ; il faut aussi des roues spécifiques avec un moyeu renforcé ; des pneumatiques plus larges plutôt 28mm (le 25 étant la limite basse) ; il faudra être plus attentif à l’usure et à l’entretien, les plaquettes et les disques s’usent vite selon l’usage ; de plus le circuit hydraulique doit être parfois purgé ; enfin le pilotage notamment à grande vitesse demande une certaine adaptation et les disques restent très sensibles au vent latéral.

 

Pour en clôturer avec les freins sachez qu’il existe d’autres types de freinage un peu moins fréquents, comme le V Brake souvent intégrées dans la fourche, les cantilever plutôt cyclo-cross ou gravel ou encore des hydrauliques à patin type Magura.

 

LE TABLEAU COMPARATIF DES VELOS EST TELECHARGEABLE SUR CETTE PAGE EN CLIQUANT SUR LE LIEN SUIVANT : http://www.cycloclubsigean.fr/entrainement/conseils_d_entrainement.html

 

Commenter cet article