Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESSAI Selle Arione Versus X

Publié le par Jean Denis

2013-12-11-09.03.58.jpg

La première chose que l'on remarque sur la fi'zi:k Arione Versus X, c'est son look. Personnellement je le trouve superbe avec sa zone centrale blanche et noire ; en plus elle va très bien au « Trek » madone. J 'adore...

Pour le réglage et la mise en place de la selle ça s'est fait tout seul, vu que j'avais déjà sur mon vélo une Arione.... donc 30 cm, c'est toujours 30cm

Par contre dès les premiers kilomètres j'ai eu mal aux fesses ; je l'ai trouvé très dure, trop dure et bien sur j'ai eu du mal à me poser convenablement sur la selle …. est-ce l'effet des rebords de la dépression ?... il n'empêche que je n'ai pas du tout aimé les 10 premiers kilomètres sur le plat ; je n'arrivais même pas à me mettre en bec de selle comme je le fait d'habitude avec une Arione normale. Je ne sais pas combien de fois je me suis mis en danseuse, mais certainement trop souvent.

2013-12-11-09.03.40.jpg

Finalement, j'ai attaqué la montée (un petit col à 4,5%)... et là, je me suis positionné en fond de selle ; comme je fais toujours avec l'Arione, à la recherche du meilleur appui... et là bizarrement je me suis senti bien mieux, avec un meilleur confort et un meilleur transfert de forces sur les pédales.

Pendant la descente, j'ai retrouvé la qualité de l'Arione avec la possibilité de trouver la position idéale.

Le retour sur le plat, c'était un peu mieux qu'au début, mais toujours avec un certain inconfort.

En clair, je n'ai pas ressenti l'effet du creux qui doit permettre de réduire les compressions... c'est presque le contraire.

La selle est très rigide et restitue avec efficacité la force de pédalage sans déperdition... Elle ne donne pas l'impression de s'affaisser comme certaines selles « creuses » que j'ai déjà testées. C'est peut-être aussi pour ça que j'ai eu du mal à m'adapter....

En conclusion, une première sortie peu convaincante. Mais, je me rappelle que quand je suis passé de l'Aliante à l'Arione, j'avais eu aussi quelques réticences.... et depuis, je ne voudrais pas rouler sur autre chose qu'une Arione.

 

Donc on va encore persévérer et « faire  la selle » avant de porter un jugement définitif.

Commenter cet article